déchausser


déchausser

déchausser [ deʃose ] v. tr. <conjug. : 1>
deschalcier XIIe; lat. pop. °discalceare chausser
1Enlever les chaussures de (qqn). Déchausser un enfant. Pronom. Déchaussez-vous, voici des chaussons. « Ici, c'est comme dans les mosquées; on se déchausse en entrant » (A. Gide).
Absolt Déchausser : enlever ou perdre ses skis. Elle est tombée et elle a déchaussé.
2Dénuder, dégarnir à la base. Techn. Déchausser un arbre, une plante, en mettre à découvert le collet. Déchausser la vigne. Déchausser un mur : enlever la terre autour des fondations. — Pronom. Dent qui se déchausse, qui n'est plus bien maintenue par la gencive dans l'alvéole dentaire, et bouge.
⊗ CONTR. Chausser. Butter.

déchausser verbe transitif Enlever les chaussures de quelqu'un : Déchausser un enfant. Défaire la fixation qui maintient la chaussure au ski. Pratiquer le déchaussage d'une plante. Mettre à nu ou dégrader la base d'une construction.

déchausser
v.
rI./r v. tr.
d1./d ôter ses chaussures à (qqn).
|| v. Pron. Se déchausser avant d'entrer.
d2./d Mettre à nu le pied, la base de (qqch). Déchausser un arbre, un mur.
|| v. Pron. Avoir les dents qui se déchaussent.
rII./r v. intr. SPORT ôter ses skis, ses crampons à glace.

⇒DÉCHAUSSER, verbe trans.
A.— [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers.] Enlever à quelqu'un ses chaussures. Qu'elle me permette de la déchausser avant qu'elle aille se coucher, cela me fera bien plaisir (PROUST, Prisonn., 1922, p. 78).
Expr. N'être pas digne de déchausser qqn. Lui être inférieur.
Emploi pronom. Ôter ses chaussures. Tout en parlant, il se déchausse et se rechausse paresseusement (MARTIN DU G., Gonfle, 1928, I, 1, p. 1172).
B.— P. ext. [Le compl. d'obj. dir. désigne un obj. qui enveloppe, qui protège le pied]
1. Enlever tout ce qui tient la chaussure ou tout ce qui est tenu à la chaussure. Déchausser ses étriers, ses crampons, ses skis.
Emploi abs. ALPINISME. Enlever ses crampons à glace. SKI. Enlever ses skis (cf. GAUTRAT, Ski, 1969).
Emploi pronom., spéc., VÉN. Égratigner le sol avec les ongles des pieds de derrière après s'être vidé :
Le mâle jette ordinairement ses laissées sur un petit buisson, sur une taupière, sur une touffe d'herbe. Il se déchausse ensuite; c'est-à-dire, qu'il gratte la terre avec ses pieds et la jette, comme un chien sur ses laissées.
LA HÊTRAIE, La Chasse, vén., fauconn., 1945, p. 158.
2. P. anal. Dénuder à la base.
a) AGRIC. Dégager le pied d'un arbre ou d'une vigne de la terre recouvrant ses racines. On laboure la vigne en rejetant la terre au milieu du sillon, on la déchausse pied par pied (PESQUIDOUX, Chez nous, 1921, p. 110). Faire un labour superficiel au pied d'une plante (d'apr. Lar. Lang. fr.).
b) ART DENT. Détacher les dents des gencives. Ablation du tartre dentaire, dont les dépôts pierreux déchaussent et ébranlent les dents (MACAIGNE, Précis hyg., 1911, p. 201).
Emploi pronom. Se dénuder. Les dents noircissent, se carient, se déchaussent, vacillent et enfin tombent (GEOFFROY, Méd. prat., 1800, p. 455).
c) MAÇONN. Déchausser un mur. ,,Ôter la terre qui forme une ceinture de ses fondations`` (CHESN. 1857). À mesure que l'on déchausse quelque édifice à Pompeîa, on enlève ce que donne la fouille (CHATEAUBR., Voy. Amér., Fr. et Ital., 1827, p. 231).
Emploi pronom. Se dégrader par la base. Les blocs de granit se déchaussent (VERHAEREN, Villes tentac., 1895, p. 85).
d) Arg. Déchausser Bertrand. ,,Faire la débauche, se saouler à en perdre la raison et commettre toutes sortes de folies`` (FRANCE, 1907).
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. fém. plur. déchaussures. Égratignures que font les canidés sur la terre après avoir jeté leurs laissées (d'apr. BAUDR. Chasses 1834). Un maître y démontrait à son élève (...) comment reconnaître le cerf à ses fumées, le renard à ses empreintes, le loup à ses déchaussures, le bon moyen de discerner leurs voies (FLAUB., Trois contes, St Julien l'Hospitalier, 1877, p. 88).
Prononc. et Orth. :[]. Enq. : (il) déchausse /, D/. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) XIe s. desjalcier « détacher les dents des gencives » (RASCHI Blondh., n° 314); 1538 deschausser tout autour (des dents) (EST., s.v. circunscalpere dentes); b) ca 1230 pié deschaucié [d'un arbre] (G. LE CLERC, Trois mots, 238 ds T.-L.); 2. ca 1160 deschalcier « ôter à quelqu'un ses chaussures » (Enéas, éd. J.-J. Salverda de Grave, 6380). Dér. de chausser; préf. dé-. Fréq. abs. littér. :99.
DÉR. 1. Déchaussage, subst. masc., agric. Le fait de dégager le pied d'un arbre, d'une plante et plus particulièrement d'un pied de vigne. Le premier labour, en mars-avril, était en même temps le plus profond. C'était un labour de déchaussage par lequel on dégageait le pied, ce qui permettait de parfaire la taille (LEVADOUX, Vigne, 1961, p. 51). []. 1res attest. a) 1390 « ce qu'une nouvelle mariée donnait aux jeunes garçons le jour de ses noces pour boire » (Arch. J.J. 139, pièce 220 ds GDF.); b) 1838 « action de déchausser les arbres » (Ac. compl. 1842); 1907 « mise à nu des racines par le gel » (Lar. pour tous); de déchausser, suff. -age. Sens a, cf. les rites entourant la cérémonie du mariage ds VAN GENNEP, Folklore fr., I, II, pp. 406-412. 2. Déchaussoir, subst. masc., technol. a) Chir. dent. ,,Instrument qui sert à détacher les gencives d'autour les dents qu'on veut arracher`` (Ac.). b) Hortic. ,,Instrument servant à déchausser les arbres`` (Forest. 1946). []. Ds Ac. dep. 1762. 1res attest. 1471 deschaussouers « instrument pour déchausser les arbres » (Comptes de René, p. 273 ds GDF. Compl.); 1561 « instrument chirurgical » (A. PARÉ, éd. J. F. Malgaine, XV, 28); de déchausser, suff. -oir. Cf. 1387 deschaussoere « houe » (ds GDF.).
BBG. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 209.

déchausser [deʃose] v. tr.
ÉTYM. XIe, desjalcier; deschalcier, XIIe; du lat. pop. discalceare, de dis-, et calceare. → Chausser.
1 Enlever les chaussures de (qqn). Débotter. || Déchausser un enfant.Par ext. || Déchausser des skis, les ôter des pieds.Absolt. || Déchausser : enlever ses skis; cesser de faire du ski. || J'en ai assez, je déchausse.
Fig. || N'être pas digne de déchausser qqn, lui être de beaucoup inférieur. → Ne pas arriver à la cheville de…
2 Dénuder, dégarnir à la base. || Déchausser les dents, les découvrir et les détacher de la gencive.
0.1 Je rêve que je n'ai plus qu'une molaire dans la partie supérieure de la mâchoire et que cette molaire ne tient plus; en effet, je la déchausse avec les doigts; la dent est longue, une racine très profonde. Je la remets en place, je pousse avec les doigts pour l'enfoncer, elle tient à peine.
Ionesco, Journal en miettes, p. 242.
Techn. || Déchausser un arbre, une plante, en mettre à découvert le pied et les racines.
Déchausser un mur : enlever la terre qui est autour des fondations. || Eau courante qui déchausse un mur. Dégravoyer.
——————
se déchausser v. pron.
1 Enlever ses chaussures. || Elle se déchausse.
1 La mère a obtenu une femme pour la servir, mais Monsieur le duc se déchausse lui-même.
Mme de Sévigné, 588, 14 oct. 1676.
2 Ici, c'est comme dans les mosquées; on se déchausse en entrant pour ne pas apporter la boue du dehors.
Gide, les Faux-monnayeurs, I, VII, p. 80.
2 Chasse (le sujet désigne un animal, notamment le loup). Gratter le sol après avoir fienté. || Lieu où le loup s'est déchaussé. Déchaussure.
3 Techn. Se dénuder à la base. || Dent, plante, mur qui se déchausse. Découvrir (se), dégrader (se), détacher (se).
——————
déchaussé, ée p. p. adj.
ÉTYM. (V. 1230, pie deschaucié, en parlant d'un arbre).
1 Qui n'est plus chaussé, qui n'a plus de chaussure. || Pied déchaussé.Spécialt. || Carmes déchaussés : carmes réformés par sainte Thérèse, et dont le pied est nu, protégé seulement par une sandale. Déchaux.
2 Qui s'est déchaussé (→ ci-dessus, Se déchausser, 3.). || Dent déchaussée. || Dents déchaussées par l'arthritisme.
3 (…) un maigre bidet, dont la croupe saillait en protubérances osseuses, tirait d'un râtelier vide quelques brins de paille du bout de ses dents jaunes et déchaussées (…)
Th. Gautier, le Capitaine Fracasse, t. I, 1, p. 6.
Mur déchaussé, dont les fondations sont dégradées.Arbre déchaussé.
4 De gros caïeux de lis, déchaussés par les pluies, paraissaient à la surface de la terre.
Chateaubriand, Itinéraire…, 33.
CONTR. Chausser. — Butter.
DÉR. Déchaussage, déchaussement, déchausseuse, déchaussoir, déchaussure.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • déchausser — DÉCHAUSSER. v. act. ter, tirer les bas ou les souliers à quelqu un. Déchausser son maître. f♛/b] Il s emploie aussi avec le pronom personnel. Se déchausser. [b]f♛/b] On dit aussi, Déchausser des arbres, pour dire, ter la terre qui est autour du… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • DÉCHAUSSER — v. a. Ôter, tirer à quelqu un sa chaussure. Déchausser son maître. Fig. et par exagérat., N être pas digne de déchausser quelqu un, Lui être fort inférieur en talents, en mérite. Vous n êtes pas digne de déchausser celui dont vous parlez si mal.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • déchausser — (dé chô sé) v. a. 1°   Tirer à quelqu un sa chaussure. •   Il se soumit à tout ce qu on voulut ; les demoiselles firent la couverture et se retirèrent ; le nain le déchaussa ou débotta, et puis le déshabilla, SCARRON Roman com. 1re part. ch. 9.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉCHAUSSER — v. tr. Débarrasser quelqu’un de ses chaussures. Il appela son valet de chambre pour le déchausser. Elle s’est déchaussée. Carmes déchaussés ou déchaux, Carmes de la réforme de Sainte Thérèse, qui ne portent point de bas et qui n’ont que des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • déchausser — vt. désheûfî (Annecy, Saxel.002), désteùché (Albertville). A1) déchausser // dépouiller // dégarnir // découvrir déchausser le pied // la base // les fondations // la racine (d un mur, d un arbre...), déchausser (un mur, un arbre, une dent...) :… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • se déchausser — ● se déchausser verbe pronominal être déchaussé verbe passif Quitter ses chaussures. En parlant d une dent, avoir du jeu dans son alvéole. Se dégrader par la base : Mur déchaussé. ● se déchausser (expressions) verbe pronominal être déchaussé… …   Encyclopédie Universelle

  • Il n’est pas digne de le déchausser. — См. Не достоин развязать ремень обуви …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

  • déchaussement — [ deʃosmɑ̃ ] n. m. • 1538; de déchausser ♦ Le fait de se déchausser (mur; dent); état de ce qui est déchaussé. Soigner le déchaussement des dents. ● déchaussement nom masculin Action de déchausser, fait de se déchausser. Synonyme de déchaussage.… …   Encyclopédie Universelle

  • déchausseuse — [ deʃosøz ] n. f. • 1888; de déchausser ♦ Agric. Petite charrue pour déchausser les pieds de vigne. ● déchausseuse nom féminin Charrue servant à déchausser la vigne. déchausseuse [deʃosøz] n. f. ÉTYM. 1888; de déchausser. ❖ …   Encyclopédie Universelle

  • déchaussoir — [ deʃoswar ] n. m. • 1387; de déchausser ♦ Agric. Outil pour déchausser les arbres. ⇒ houe. déchaussoir [deʃoswaʀ] n. m. ÉTYM. 1471, deschaussouers; de déchausser. ❖ ♦ Technique. 1 Agric. Outil pour déchausser les arbres …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.